Vous êtes fous d'avaler ça ! Un industriel de l'agroalimentaire dénonce (Document) par Christophe Brusset

Vous êtes fous d'avaler ça ! Un industriel de l'agroalimentaire dénonce (Document) par Christophe Brusset

Titre de livre: Vous êtes fous d'avaler ça ! Un industriel de l'agroalimentaire dénonce (Document)

Auteur: Christophe Brusset

Broché: 250 pages

Date de sortie: September 16, 2015

Éditeur: Flammarion

Christophe Brusset avec Vous êtes fous d'avaler ça ! Un industriel de l'agroalimentaire dénonce (Document)

Vous êtes fous d'avaler ça ! Un industriel de l'agroalimentaire dénonce (Document) par Christophe Brusset a été vendu pour £11.99 chaque copie. Le livre publié par Flammarion. Il contient 250 le nombre de pages. Inscrivez-vous maintenant pour accéder à des milliers de livres disponibles en téléchargement gratuit. Le livre disponible en PDF, epub, audiobooks et beaucoup plus de formats. L’inscription était gratuite.

Matières premières avariées, marchandises trafiquées, contrôles d’hygiène contournés, Christophe Brusset dénonce les multiples dérives dont il est, depuis vingt ans, le complice ou le témoin dans les coulisses de l’industrie agroalimentaire. Ingénieur de haut niveau devenu dirigeant au sein de groupes internationaux, à 44 ans, il a décidé de "faire aujourd’hui son devoir" et de briser la loi du silence.
Piment indien rempli de crottes de souris, thé vert de Chine bourré de pesticides, faux safran marocain, viande de cheval transformée en boeuf, confiture de fraises sans fraises, origan coupé aux feuilles d’olivier, etc. Les arnaques qu’il révèle sont nombreuses mais ses conseils rassemblés dans son "guide de survie en magasin" devraient vous permettre d’en déjouer la plupart. Christophe Brusset raconte la course de vitesse planétaire entre fraudeurs pour fournir aux industriels des matières premières toujours moins chères.
Son récit effarant est une plongée saisissante et pleine d’humour dans un monde souvent sans foi ni loi. "Soyons directs, ce qui intéresse les industriels, c’est votre argent. Pas votre bonheur ni votre santé !"